FAQ Connexion
Rechercher Profil
Membres Groupes
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer
Position Planète X fin avril 2014, questions
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
NNSPS EVOLUTION Index du Forum  » ACTUALITE  » Evolution de Nibiru  » Position Planète X fin avril 2014, questions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gaia


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 73
Localisation: France

 Message Posté le: Dim 27 Avr - 10:57 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Je viens de lire ton dernier article sur FB et je note ce passage :
 

« Ce qui est important de retenir, c'est que la planète X est toujours freinée quand elle arrive vers le Soleil qui a tendance à la capturer : elle arrive très vite dans le système solaire puis semble être "aimantée" par le Soleil qui la "garde au chaud" si on peut dire. Elle acance très lentement et a mis plusieurs années avant de commencer à s'en éloigner. Selon les ET, la Planète X est entrée dans le système solaire en 2003 à toute vitesse depuis le sud, est venur se coller vers le Soleil fin 2003-début 2004 et qu'elle a réussi à se décoller seulement depuis fin 2012. Elle est donc en phase d'accélération, même les certains ET freinent cette reprise de vitesse de façon artificielle. »
 

Là je suis complètement perdue…
 

D’une part, d’après la loi des aires (2ème loi de Kepler), une planète a sa plus faible vitesse à son apogée pour accélérer jusqu’à son périgée puis ralentir après celui-ci jusqu’à l’apogée et aussi, même si elle était capturée sur une orbite moins allongée par le soleil, ce serait à une vitesse proche de celle de son périgée donc la plus élevée.
Pourquoi la planète X fait-elle l’inverse : de plus en plus lente à l’approche du périgée pour accélérer en s’en éloignant ?
 

D’autre part, j’avais cru comprendre que la planète X faisait son 1er passage à son arrivée en direction du soleil et le 2ème à son départ. Je vois dans ton schéma qu’elle s’éloigne du soleil J’ai peut-être lu trop vite mais je ne comprends plus comment elle pourra faire un 2ème passage 7 ans après le premier.
Voudrais-tu m’éclairer ?


 Revenir en haut »
Publicité






 Message Posté le: Dim 27 Avr - 10:57 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut »
harmonyum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 112

 Message Posté le: Lun 5 Mai - 21:57 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

L'astrophysique humaine est complètement à côté de la réalité, elle ne fonctionne que pour des cas particuliers. Elle fonctionne pour les planètes du système solaire parce que celles-ci ont servi de modèles et qu'ensuite les scientifiques ont généralisé leur modèle à l'ensemble des corps célestes.


En réalité, les planètes du système solaire sont très banales et fades, il existe de très nombreuses variantes dans l'Univers, c'est à dire des centaines de modèles de planètes bien différentes des notres. 


Le comportement d'une planète est lié à trois éléments principaux : 


1 - sa composition : les planètes du systèmes solaire sont assez homogènes de ce point de vue là parce qu'elles sont toutes issues du même géniteur (le Soleil et son nuage de poussières/gaz originel). La proportion de chaque élément n'est pas la même dans tous les systèmes solaires.


2 - les mécanismes chimiques/physiques internes : chaque planète a une vie interne différente, et ces réactions chimiques/nucléaires sont liées au point numéro un et au point numéro 3.


3 - la classe planétaire : si les briques de base sont assez homogènes dans chaque système solaire, il n'en est pas moins que certaines planètes sont plutôt gazeuses, d'autres telluriques etc... la classification officielle est très restreinte car elle pousse  les scientifiques à croire que les seules possibilités sont celles que l'on observe dans le système solaire, et que partout ce doit être la même chose. Les points 1 et 2, combinés à d'autres, font que les possibilités sont quasi infinies puisque les planètes ne sont pas limitées à des classes bien séparées, mais peuvent au contraire avoir des caractéristiques de plusieurs classes en même temps en proportions variées.


Dans le cas de la planète X, les lois astronomiques appliquées par nos scientifiques ne tiennent pas en compte le fait que cet astre n'est ni une naine brune, ni une planète tellurique, ni une planète gazeuse. Elle est les trois à la fois puisqu'elle est le coeur d'une géante qui s'est disloquée, géante qui était elle même une sorte d'intermédiaire entre une naine brune et une gazeuse (un mini soleil raté). De ce fait le champ magnétique de la planète X est disproportionné par rapport à sa taille et agit comme une force qui peut contrer la gravitation. Quand elle passe à côté du Soleil, gravitation et attraction/répulsion magnétique se combinent et s'opposent, ce qui complique le comportement de la planète X dans cette zone.
Plus la planète X est proche du Soleil, plus son comportement est imprévisible et perturbé, plus elle s'en éloigne et plus elle se rapproche du comportement classique.


Nous (humains) ne connaissons pas la véritable nature de la gravitation, nos calculs sont uniquement basés sur ce que nous observons. Or, ce que nous voyons d'ordinaire est une mécanique bien rodée, stable dans le temps à notre échelle. L'erreur est de penser que cette stabilité est généralisable à tout l'Univers et dans le temps, et donc nous pensons que les lois qui s'appliquent au système solaire sont universelles. C'est totalement faux, ce sont des cas particuliers.


La gravitation n'est pas homogène dans l'Univers, elle est liée à des flux de particules qui peuvent augmenter ou diminuer d'un point de vue local. Lorsque la planète X est présente dans le système solaire, l'écoulement des particules liées à la gravitation change, modifiant du même coup les équilibres de tout le système solaire.


Qui plus est, de nombreuses particules et subparticules sont mal connues voire totalement inconnues de nos scientifiques et leurs interactions ne sont pas prises en compte. 


Pour montrer tout cela, prenons simplement l'exemple du flérovium, un élément qui se trouve sous forme cristalline sur la planète X et qui est utilisé par les annunakis afin de créer de l'antigravitation. Cet élément a la particularité de ne pas émettre ses particules dans le même sens que le reste de la matière connue, un peu comme un pôle sud face à un pôle nord mais appliqué à la gravitation. Cet élément n'est pas présent naturellement sur Terre, d'où notre ignorance à son sujet. Cela ne veut pas dire que sur d'autres planètes avec des conditions adéquates, il n'a pas pu se former en abondance. Pour trouver un parallèle, on pourrait dire que ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de pétrole sur l'île de Pâques qu'il n'y en a pas ailleurs.


De même/plus, la gravitation n'est pas comme le champ magnétique, c'est à dire bipolaire, elle est pentapolaire (quatre pôles positifs et 1 négatif). Le Soleil tout comme la Terre ont quatre bras "gravitationnels" qui forment une spirale et constituent les pôles positifs. Ces bras sont très fins et représentent la sortie groupée des particules venant du noyau (sortantes). Le diamètre de ces bras n'est que de quelques dizaines de mètres. Le reste de la surface (du Soleil ou de la Terre ou peu importe) constitue le pôle nord, le pôle entrant : 99% de la surface d'un astre aspire les particules "gravitationelles" et ce que nous nommons la gravité, ce qui attire les corps vers le sol, c'est tout simplement un effet d'aspiration : nous sommes entraînés par le courant. 
Les particules entrantes sont ensuite expulsées par les quatre bras/pôles à grande vitesse, et au sol la gravité y est inversée. 


Les quatre bras sont localisables sur Terre, ce sont des zones connues pour leurs phénomènes paranormaux/anormaux. Cependant, l'expulsion de particule est quantifiée et correspond à des cycles : les particules sont rejetées par à-coups (pulses). Cela s'explique par le fait que la plupart du temps elles sont aspirées au centre des planètes et qu'il faut qu'elles atteignent un point où elles sont assez concentrées pour contrer l'aspiration : elles sont expulsées par rayons sur de faibles durées mais de façon très concentrée, à la manière de geysers dont le débit varie dans le temps. (j'essaie de mettre des mots sur les images et descriptions ET, j'espère que j'ai été assez clair...). 


La gravitation n'est donc pas la même à notre échelle qu'à celle des planètes. Nous sommes pris dans l'aspiration engendrée par les planètes : cette aspiration est très bien décrite par les lois physiques repérées par les humains en général. Par contre à partir d'une certaine taille, les objets deviennent des émetteurs de particules gravitationnelles, notamment grâce leur noyau interne : il faut une pression interne énorme pour qu'un tel flux sortant se mette en place, il y a donc une taille minimum qui différencie un objet actif (la Terre, la Lune, le Soleil etc...) d'un élément passif (un humain, un avion, un astéroïde...). L'objet actif est capable de créer de la gravitation, l'objet passif subit simplement et bêtement l'effet d'aspiration sans y participer.


Ce qui à notre échelle reste une contrainte et une attraction inéluctable se transforme en répulsion à l'échelle des planètes. De ce fait, les planètes ne peuvent pas entrer en collision car à une certaine distance minimum elles se repoussent. Si la Lune reste autour de la Terre, c'est parce qu'elle se situe à un point d'équilibre entre la répulsion gravitationnelle générale de l'Univers et celle de la Terre. C'est complètement l'inverse de ce que nous pensons généralement aujourd'hui. 


Dans la théorie officielle, la Lune est attirée par la Terre et c'est sa vitesse de rotation autour de notre planète qui compense l'attraction par force centrifuge. La réalité c'est que la Lune est coincée entre deux forces de répulsion et qu'elle glisse sur un rail poussée par la force de Coriolis (rotation du système solaire et de la Galaxie sur elle même). Le résultat est visuellement le même mais les fondements théoriques sont complètement différents.


Nous ne sommes encore pas au point sur tous ces sujets mais la "Science" a souvent tendance à croire qu'elle a déjà tout découvert. C'est loin d'être le cas, notre propre évolution au cours du temps le prouve ! La planète X suit les lois de l'Univers, pas celles de l'Homme ! Notre incapacité à créer de l'antigravitation ou à en comprendre les mécanismes devrait nous pousser à remettre en question nos théories, mais comme par le passé, la science pêche par excès de certitude !!
_________________
https://www.facebook.com/harmonyum.magakyar


 Revenir en haut »
harmonyum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 112

 Message Posté le: Lun 5 Mai - 22:40 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

La planète X suit une boucle autour du soleil : sa trajectoire est elliptique (un cercle très écrasé pour simplifier). Le Soleil se situe à l'extrémité de la boucle. Donc la planète X passe le Soleil (avec difficulté) puis va faire demi tour au niveau de la ceinture d'astéroïdes, puis repart sur sa boucle en sens inverse. Elle repasse vers le Soleil (encore avec difficulté) et finit par repartir là d'où elle est venue.


La planète X met 3600 ans pour faire toute la boucle et seulement 7 ans pour faire son demi tour vers la ceinture d'astéroïde. Ces sept ans séparent les deux moments où elle coupe l'orbite terrestre, le moment fatidique où planète X et Terre s'opposent gravitationnellement/électromagnétiquement.


C'est cette bataille que la Terre perd à chaque fois et qui la force à faire des basculements de pôles chaotiques. Vu que la planète X fait demi tour, elle coupe deux fois la trajectoire de la Terre, il y a donc deux batailles.


C'est aussi pour cela qu'on parle de 2 "passages", une fois dans un sens et une fois dans l'autre, une fois à l'aller et une fois au retour !


Pourquoi seulement 7 ans pour faire demi tour alors que la planète X met des années à passer le Soleil ?


La planète X est piégée par le Soleil à cause des interactions magnétiques. Il ne faut pas oublier que la planète X est un super aimant ambulant. Elle est d'ailleurs contrainte de s'aligner près du Soleil qui est encore plus puissant qu'elle: elle opère une rotation sur elle même qui lui permet de faire baisser la pression électromagnétique engendrée par notre étoile. Cette rotation est lente et finit par faire pointer le pôle sud de la planète X vers le Soleil alors qu'au départ la planète X arrive tête en bas. Une fois cette pirouette effectuée, la planète X repart libérée de l'emprise gravitationnelle solaire.


Cela lui permet de prendre rapidement sa vitesse de croisière normale si bien que, quand elle coupe la trajectoire terrestre, elle va très vite et ne reste que quelques jours à cette position. Ensuite son demi tour se fait presque à pleine vitesse : elle ne met donc que 3.5 ans pour faire Terre-ceinture d'astéroïde et autant pour faire l'inverse.
_________________
https://www.facebook.com/harmonyum.magakyar


 Revenir en haut »
harmonyum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 112

 Message Posté le: Lun 5 Mai - 23:12 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Je pense (tu me diras si j'ai vu juste) que ce sont les changements de vitesse de la planète X sur son orbite qui te turlupinent.


Comme je l'ai expliqué, la gravitation est mal comprise par notre science.


Nous (les scientifiques humains) pensons que les planètes sont "lancées" à une certaine vitesse sur leur orbite dès l'origine. Par exemple, le consensus actuel dit que la Terre tourne autour du Soleil parce qu'au départ elle avait une certaine vitesse qu'elle a conservé dans le temps. Pour notre science, la Terre ne s'écrase pas sur le Soleil parce qu'elle va assez vite pour compenser l'attraction avec la force centrifuge.


La réalité c'est que la Terre est coincée sur son orbite par deux forces de répulsion qui s'équilibrent. Celle qui vient du Soleil et celle qui provient de l'extérieur du système solaire (l'Univers). La Terre est coincée sur le cercle où les deux forcent se compensent. Elle tourne autour du Soleil parce que la galaxie est en rotation, le système solaire est en rotation, le Soleil est en rotation : la force de Coriolis, la même que celle qui fait tourner l'eau quand elle passe par le syphon de votre évier, donne sa vitesse à la Terre.


Imagine maintenant qu'on stoppe la Terre. Dans la théorie officielle, sans sa vitesse de départ, il n'y a plus de force centrifuge pour compenser l'attraction solaire : la Terre s'écrase sur le Soleil. Il n'est donc pas possible d'imaginer un ralentissement des planètes.


En réalité, si on arrivait à stopper la Terre momentanément, elle ne s'écraserait pas puisque elle est coincée entre deux répulsions : elle se remettrait à tourner autour du Soleil, comme si de rien était. 


La vitesse de la Terre autour du Soleil est engendrée par la force de Coriolis, si on la stoppe, la force est toujours là et redonne de la vitesse à notre planète. Par exemple, quand je dis que la Terre est bloquée par la planète X et qu'elle est en position du mois de mars, cela veut dire que la Terre a ralenti et n'avance plus aussi vite autour du Soleil : la planète X la repousse, parce que la gravitation est une force de répulsion à leur échelle.


Quand la planète X sera partie, la Terre reprendra sa vitesse normale grâce à la force de Coriolis et ne s'écrasera pas sur le Soleil comme on pourrait le penser à tort. A la limite, la planète X pourrait même arrêter complètement la Terre sur son orbite, peu importe, la Terre serait figée sur place pendant ce délai, immobile, puis reprendrait ensuite sa course ordinaire une fois la gêneuse partie.


La vitesse des planètes sur leurs orbites n'est donc pas constante ni même définitive : ce qui fait tourner la Terre aujourd'hui la fera tourner toujours.


C'est la même chose pour la planète X : ce qui la fait se déplacer en ellipse autour du Soleil sera toujours là : le Soleil la freine, peu importe, une fois qu'elle s'en est éloignée, les forces qui la poussaient reprennent le dessus et la planète X retrouve sa vitesse normale.


Bien sûr, cela est complètement absurde si on prend la gravité telle qu'on nous la décrit officiellement. C'est justement cela qui perturbe les scientifiques qui étudient la planète X pour les gouvernements et qui les empêche de prévoir son comportement. Pour eux, une planète a une vitesse donnée et si elle ralentie, la force centrifuge diminue et la planète est attirée par le Soleil. Impossible d'imaginer une planète qui ralentie et qui accélère successivement dans ces conditions !
_________________
https://www.facebook.com/harmonyum.magakyar


 Revenir en haut »
Gaia


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 73
Localisation: France

 Message Posté le: Mar 13 Mai - 11:38 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Ouh là là ! Il m’a fallu du temps pour te répondre afin de digérer tout ça.
 

Non que tes explications ne soient pas claires. Elles sont au contraire si explicites que même une personne n’ayant pas la moindre notion de physique doit les comprendre aisément. Tu aurais dû être prof, ça n’aurait été que du bonheur pour tes élèves.
 

Mais c’est une sacrée remise en question, parce que ça bouleverse tout ce que j’ai appris. J’imagine que ça a dû être aussi le cas pour toi lorsque tu as eu ces infos.
 

« Je pense (tu me diras si j'ai vu juste) que ce sont les changements de vitesse de la planète X sur son orbite qui te turlupinent. »
C’est tout à fait ça. Mais bon, ta réponse est frappée du sceau de la logique et par conséquent convaincante
Donc la force de Coriolis c’est OK mais on a tout faux pour les lois de Kepler en dehors du cas particulier du système solaire connu et des satellites artificiels.
 

Merci encore d’avoir pris de temps  de me répondre d’une façon si complète.


 Revenir en haut »
harmonyum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 112

 Message Posté le: Mar 13 Mai - 12:21 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Bon, tu me rassures, j'avais très peur de mal m'exprimer. Il faut dire que toutes ces notions peuvent vite devenir compliquées, surtout quand il faut remettre en question des choses que l'on a apprises. Moi aussi, comme tu t'en es doutée, j'ai eu du mal au début parce que je continuais malgré moi à m'appuyer sur des choses qui me paraissaient acquises.


Les meilleurs profs dans l'histoire, ce sont les ET avec leurs "animations vidéos". Si seulement je pouvais les refaire avec un logiciel 3D, ce serait formidable... mais bon, cela dépasse de trop mes capacités. Les retranscrire en mots n'est pas la panacée, je perds forcément le côté clair et simple de l'image. Sûrement aussi qu'ils nettoient un peu et qu'ils mettent les choses à notre niveau, c'est probablement bien plus complexe encore. Mais peu importe, l'essentiel n'est pas de faire un cours de physique aux humains que nous sommes, l'objectif est de nous donner les bases pour comprendre le comportement de la planète X qui est loin d'être évident !
_________________
https://www.facebook.com/harmonyum.magakyar


 Revenir en haut »
Gaia


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 73
Localisation: France

 Message Posté le: Mar 13 Mai - 12:40 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Tu peux être rassuré, tu t'exprimes toujours très clairement et quand il faut te demander des précisions c'est seulement à cause de la nouveauté de ces notions qui bousculent tout notre acquis scolaire et post scolaire.

 Revenir en haut »
harmonyum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2013
Messages: 112

 Message Posté le: Mar 13 Mai - 13:02 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

Gaia, je viens de me rendre compte que beaucoup de personnes doivent être dans ton/notre cas par rapport à ces soucis de vitesse de la planète X. Je croyais en avoir parlé mais je ne retrouve rien sur ce sujet. Dans ces conditions, je comprends mieux maintenant les réticences par rapport à ces ralentissements et accélérations, naturelles ou artificielles de Nibiru.

Je corrige le tir de ce pas grâce à toi pour les lecteurs facebook qui ne participent pas/lisent pas NNSPS évolution.


Okay
_________________
https://www.facebook.com/harmonyum.magakyar


 Revenir en haut »
Gaia


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 73
Localisation: France

 Message Posté le: Mar 13 Mai - 13:22 (2014)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions
Répondre en citant

En effet je ne suis certainement pas la seule et rien que cette question de vitesse de la planète X peut rendre tout le reste ton message inutile.

Certains peuvent se dire : "c'est du n'importe quoi c'est contraire aux lois de la physique, donc le reste n'est pas crédible non plus".
Et plouf l'effet de ton témoignage tombe à l'eau.

Pour moi qui crois en ton honnêteté, cela me pousse à te demander des éclaircissements mais pour ceux qui doutent de toi c'est aussi un argument pour te considérer comme un menteur. 

Quant à poser les questions que personne ne pose, fais-moi confiance c'est ma spécialité Laughing  Comme les petits enfants j'ai le chic pour demander à tout propos : pourquoi? ou : Comment ça marche? Quitte à passer des mois à rechercher la réponse à une question qui me turlupine.


 Revenir en haut »
Contenu Sponsorisé






 Message Posté le: Aujourd’hui à 19:49 (2017)    Sujet du message: Position Planète X fin avril 2014, questions

 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
NNSPS EVOLUTION Index du Forum  » ACTUALITE  » Evolution de Nibiru  » Position Planète X fin avril 2014, questions
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson
Copyright © Jakob Persson 2003



Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com